Transhumances
Transhumances

Le festival annuel des Transhumances Musicales existe depuis 24 ans et déplace jusqu’à 10 000 spectateurs dans le parc du château chaque année. Pour accueillir comme il se doit les festivaliers et les célébrités qui animent « Les transhumances », une équipe de plus de 100 bénévoles se mobilise.

2013 a été une année charnière pour le festival qui est définitivement passé dans la cour des grands en accueillant Manu Chao en pleine saison estivale (alors que les festivités avaient jusque-là eu lieu pendant le week-end de l’Ascension). De grands noms ont foulé la scène de la Principauté, parmi lesquels Calogero, Vianney, Soprano, Les Insus, Yannick Noah, Gérald De Palmas, Nolwenn Leroy, Maxime le Forestier, Hugues Auffray, Murray Head, Nelson Montfort, Liane Foly, Johnny Clegg, I Muvrini…etc.

Info et réservation : http://transhumances-musicales.com/

Brouettes
Brouettes

Créées en 1983, les « 3h de la brouette » ont été l’évènement qui a donné un second souffle au village de Laàs qui cherchait « l’idée » originale, inédite, fédérant et attirant un maximum de monde.

Il s’agit d’une course d’endurance qui se court par équipe de six personnes : 4 pousseurs et 2 passagers sur un circuit de 375 mètres tracés dans les rues de la Principauté. Un commissaire de course est également présent pour juger de l’originalité de chaque brouette et des costumes de ses équipiers. Le départ se fait brouette arrêtée, les relais peuvent intervenir à n’importe quel tour à condition que ce soit aux stands de ravitaillement. Le drapeau à damier est là pour l’arrivée, où l’on offre sur le podium : la brouette d’or, la brouette d’argent et la brouette de bronze.

Les 3heures de la brouette ont été homologuées au Guinness des records et au livre des inventions de 1986. Chaque édition a fait affluer des milliers de personnes et le modèle a été exporté dans plus de 40 communes. Après une trêve entre 1992 et 2017, l’évènement est relancé pour devenir le « Grand Prix international de la Principauté ».  Vraiment, l’évènement le plus burlesque de l’année !   

Fête du maïs
Fête du maïs

L’idée de cette fête est née en 2000 avec la création d’un parc LABYRINTHUS dans le cadre du domaine du château de Laàs. D’autre part, les produits de l’alimentation et le maïs en particulier n’ont jamais été autant au cœur de l’actualité (OGM…). Des sujets qui hantent nos assiettes en ce début de siècle alors que globalement la sécurité et l’hygiène alimentaire en France et en Europe n’ont jamais été aussi bonnes et réglementées. Dans ce contexte particulier, la Principauté de Laàs choisit de perpétuer chaque année à la mi-octobre la Fête du Maïs lors de la Heste dou Milhoc. En effet, le Béarn est le berceau du maïs en Europe.  Plusieurs animations sont au programme dans le village et le parc du château : défilé, récolte du maïs avec les vaches béarnaises et les tracteurs d’antan, exposition de matériel agricole ancien, repas « Toutenmaïs », sans oublier les Olympiades avec le lancer de came, le lancer de cabeilh, l’espérouquère : un véritable grain de folie !

Lors de cette fête, les enfants, les professionnels de la filière et le grand public pourront découvrir ou redécouvrir d’une manière pédagogique, ludique et surtout festive cette plante fascinante très souvent présente là où on ne l’attend pas.

Réservation de groupe : https://www.tourisme-bearn-gaves.com/touristic_sheet/laas-fete-du-mais-salies-de-bearn-fr-2141829/

Mariez-vous en Principauté
Mariez-vous en Principauté

Le mariage du Prince William et de Kate Middleton a été suivi par près de 3 milliards de Terriens, dont quelques 15 millions de Français. Celui de Charlène et du Prince Albert II de Monaco a réuni 7 millions de téléspectateurs en France. Ajoutons à ce phénomène les diverses émissions de téléréalité qui mettent en concurrence des mariages de ou qui font concourir des prétendantes… A croire que la plupart des mariages ne sont pas complets sans une certaine touche d’opulence et de glamour ! Partout, on voit fleurir des idées pour rendre la cérémonie de plus en plus insolite, axée sur une thématique définie et faisant appel à des moyens grandioses. Le mariage « à la Française » est particulièrement convoité. L’art de vivre et le romantisme français attirent mais ne sont pas toujours exportable. Alors… faire rêver les couples au pays des châteaux et de la gastronomie : tel est le défi relevé par Delphine Monjardet-Dutrion en Principauté ! Delphine est « wedding planner » et c’est elle qui organise les mariages à Laàs.

Le mariage « princier » réserve bien des surprises aux futurs époux : leur premier baiser au Centre du monde, un salut depuis le balcon du château, l’activation des barrières douanières au passage de carrosse des mariés, la citoyenneté laassoise offerte aux amoureux…Etc.

Info : https://www.mariage-laas.com/